Votre panier est vide !

La clause de libération d'Antoine Griezmann sera déclenchée par

Barcelone aurait déclenché la clause de libération de 120 millions d'euros de l'attaquant de l'Atletico Madrid vendredi.
 
Les champions d'Espagne "règlent les derniers détails" et paieront le montant total après que l'Atletico Madrid ait refusé de négocier, selon Luis F. Rojo à Marca.
 
Barcelone espère parvenir à un accord rapidement et présenter Griezmann dimanche avant que le club ne commence son entraînement de pré-saison lundi.
 
Griezmann a annoncé en mai qu'il quitterait l'Atletico Madrid cet été et n'avait pas réussi à rejoindre le club pour l'entraînement de pré-saison dimanche.
 
Les Rojiblancos ont entamé des procédures disciplinaires contre le vainqueur de la Coupe du Monde et pourraient lui infliger une amende pour non-présentation, selon Sid Lowe du Guardian.
 
Griezmann est à Ibiza et a "travaillé dur aux côtés de son entraîneur personnel". Il est donc en forme pour la nouvelle saison, selon David Salinas de Sport.
 
Le déménagement de Griezmann à Barcelone mettra fin à une longue saga de transferts. Il était sur le point de rejoindre le club à l'été 2018, mais a annoncé qu'il resterait à Atletico dans son infâme documentaire La Decision.
 
Pourtant, la spéculation sur un déménagement à Barcelone a refusé de partir. Le directeur général de l'Atletico, Gil Marin, a déclaré qu'il "savait depuis mars" que l'attaquant rejoindrait les géants catalans, selon Movistar (h / t Marca).
 
Griezmann ajoutera aux options offensives de Barcelone, donnant au manager Ernesto Valverde un mal de tête potentiel lors de la sélection avec Lionel Messi, Luis Suarez, Ousmane Dembele, Malcom et Philippe Coutinho.
 
Barcelone espère également que Griezmann pourra aider le club à remporter la gloire de l'UEFA Champions League après les douloureuses défaites des équipes de Roma et de Liverpool au cours des deux dernières saisons.
 
Pourtant, l’attaquant français devra convaincre ses supporters s’il scelle son déménagement à Barcelone. Son rejet du club l'été dernier l'a vu siffler au Camp Nou en avril lors de la défaite 2-0 de l'Atletico, par Mark Doyle à Goal.